Itinéraire d’un Road trip dans les Rocheuses Canadiennes, Partie 1 (Kananaskis, Parc National de Banff & Yoho)

Les Rocheuses sont une grande chaîne de montagnes située dans l’Ouest Américain et Canadien. Elles s’étalent sur plus de 4800km et offrent des paysages à couper le souffle. Dans cet article, je vous emmène à la découverte des Rocheuses Canadiennes, dans les provinces de l’Alberta et de la Colombie-Britannique. Je vous avais précédemment présenté une petite partie des Rocheuses en hiver. On troque cette fois-ci la neige et les sports d’hiver pour profiter des belles couleurs d’été, avec notamment les lacs turquoises qui sont prisés chaque année par des millions de visiteurs. Lacs, montagnes, glaciers, forêts, canyons, cascades… C’est un beau medley de paysages aux allures de carte postale qui rendront votre road trip innoubliable !

 

Contexte :

J’ai eu l’occasion de vivre 4 mois dans les Rocheuses Canadiennes lors de mon PVT Canada. Les visites que vous verrez ci-dessous ont été effectués entre Mars et Juillet. Lorsque je vivais à Canmore, j’en ai profité pour visiter la région de Kananaskis ainsi que Banff (Mars à Fin Juin). A la fin de mon PVT, j’ai  loué une voiture + réservé mes nuits en campings & auberges de jeunesse afin d’explorer un peu plus loin, jusqu’à Jasper (Fin Juin – Début Juillet). 

Je m’estime chanceuse d’avoir pu vivre & travailler ici pendant un moment, cela m’a laissé le temps de vraiment profiter des Rocheuses. Mais tout le monde n’a pas ce choix alors : Combien de temps faut-il pour visiter les Rocheuses Canadiennes ? Tout dépend de ce que vous souhaitez faire/voir.. Pour voir l’essentiel (sans trop s’attarder sur les sites), je dirai qu’il faudrait au minimum une semaine. Dans ce laps de temps, vous ferez Banff & Jasper, les Parcs les plus connus. Pour vraiment profiter des différents parcs (& voir autre chose que le typique Banff/Jasper), faire des randonnées, je conseille au minimum 2 semaines. En tout cas : prenez votre temps car c’est un lieu avec énormément de richesses & qu’on a du mal à quitter.. 




Quelle est la meilleure période pour visiter les Rocheuses Canadiennes ? Quand partir ?

 Pour y avoir vécu en hiver et en été, j’ai envie de dire (encore..) : tout dépend de vos envies et de vote façon de voyager. Que voulez-vous voir/faire, l’hébergement sera plutôt en camping ou au chaud dans une auberge de jeunesse ou un hôtel/airbnb ? Iriez-vous en haute altitude, faire des randonnées en montagne ? Il y a beaucoup de paramètres. 

Cet article est centré sur l’été dans les Rocheuses Canadiennes, mais pourquoi ne pas y aller en hiver ? Si cette expérience vous intéresse, il est à retrouvé ici : « Découvrir l’Alberta en hiver (Banff, Kananaskis, Edmonton) » 

Une chose à prendre en compte avant d’organiser votre voyage : être informés des fermetures saisonnières. On est en haute montagne, ce qui signifie qu’il neige en haute altitude quasimment toute l’année. Certaines routes ne sont donc ouvertes qu’en été, une fois que les conditions le permettent. La route menant au Lac Moraine n’est ouverte que 4 mois par an par exemple ! Pour être « sûrs » (bien qu’on ne l’est jamais à 100% en montagne) que toutes les routes soient ouvertes et dégagés, préférez les mois de Juillet, Août & Septembre.

Juillet-Août est la meilleure période pour profiter des températures clémentes, du campings et des randonnées. C’est d’ailleurs pour ça qu’il y a un pic de visiteurs en cette période. Point négatif : l’afflux touristique cause de nombreux embouteillages et les parkings sont vite saturés (pour les lieux les plus connus). Il faut être lève tôt pour avoir une place au Lac Moraine ou Lac Louise par exemple, qui sont souvent complets dès 6h du matin. Prévoyez un temps d’avance afin d’éviter les frustrations ! 

DSC06962

Juin : Avantage – On profite d’un moment de calme avant la grande ruée touristique de Juillet/Août. Désavantages : Juin est une période de transition. Je distingue tout de même deux période, Début & Mi-Juin : Comme expliqué plus haut, certaines routes risquent d’être encore fermés. Si vous allez randonner sur des sommets, vous aurez besoin d’un équipement plus spécifique si tout n’est pas encore fondu (vêtements chauds, crampons..). Les lacs situés plus en altitude peuvent encore être gelés. Si vous voulez voyager en Juin, préférez Fin juin. J’ai effectué mon road trip de fin Juin à début Juillet. Les sites fermés périodiquement tels que le lac Moraine ou les Chutes Takakkaw venaient tout juste d’ouvrir, c’était parfait ! Par contre, il faisait encore un peu froid. J’ai passé mon temps en pull et il fallait un sac de couchage chaud pour dormir en camping. Je me suis même prise une tempête de neige en montagne à Jasper.. Ce fut pour le moins surprenant (Mais je ne regrette absolument rien : c’était magnifique).

Septembre peut être une bonne période pour profiter des Rocheuses sans trop de touristes. Les températures chutes et les nuits risquent d’être fraîches si vous faites du camping. Les premières chutes de neiges arrivent généralement en Octobre, mais là encore : la météo est imprévisible en montagne. Dans tout les cas : Prévoyez des vêtements chauds, coupe-vents et imperméables. 

Les Rocheuses se visitent toute l’année, tant que l’on s’adapte aux conditions météorologiques. On ne voit pas la même chose d’une saison à une autre mais une chose est sûre : On en prend plein la vue, tout le temps. Il n’y aura pas de « mauvais » choix ! 




Les hébergements que j’ai utilisés

106059057_685049992051403_6357740293524422739_n

 Pour le camping, je vous invite à visiter le site internet de Parc Canada où vous trouverez toutes les informations nécessaires (liste, tarifs, équipements etc).. Cliquez-ici   Un conseil : Réservez vos campings au préalable pour les lieux touristiques tels que Banff, Lac Louise, Jasper… Les réservations ouvrent des mois en avance et certains campements sont déjà complets quelques heures après… Tenez-vous informés sur le site de Parc Canada pour connaître les dates précises (en 2020, les réservations ont ouvertes en Janvier). Je n’aime d’habitude pas tout réserver en avance car ça ne laisse aucune place à l’improvisation, mais je voulais partir l’esprit tranquille et ne pas à avoir à stresser sur la question « où dormir ce soir » ? Ni à devoir tourner en rond si les campements sont complets le jour J. Il existe des campements « premiers arrivés, premiers servis » (sans réservations donc), mais là encore vous n’avez pas la garantie d’avoir une place. Rappel : le Camping sauvage est interdit dans les Parcs nationaux. 

J’ai également fait quelques nuits en auberge de jeunesse. Cette option est beaucoup plus onéreuse, comptez entre 50-80$/nuit à Banff et 40$ à Canmore. Etonnamment, le prix était plutôt abordable à Jasper (36$)

 

Information importante : Vous êtes sur le territoire des Ours ! Comment voyager/camper en toute sécurité ? Comment réagir en cas de rencontes ou d’attaques ? Visiter cette page pour avoir toutes les informations pratiques et être préparés. 

 

Cet article regroupe les incontournables des Rocheuses Canadiennes mais aussi des idées pour sortir des sentiers battus. J’espère qu’il vous aidera à organiser votre programme 🙂

Il se fera en 2 parties : Calgary -> Kananaskis ->  Parc national de Banff -> Parc National de Yoho dans un premier temps

 

Sans titre-3

Route des Glaciers -> Jasper dans le prochain article (Patience ! ;-))

 

Avant d’entrer au coeur des montagnes, je vous propose de découvrir un Parc Provincial qui se trouve entre Calgary et les Rocheuses.




Parc Provincial de Glenbow Ranch

Parc provincial glenvow ranch, Alberta, Canada

Facile, Boucle de 9.3km, 222m de dénivelé positif 

Glenbow Ranch est situé près de Cochrane en Alberta. J’ai beaucoup aimé ce parc pour son décor désertique/sec, en contraste avec les immenses montagnes enneigés au fond… C’est assez surprenant ! 

Parc provincial glenvow ranch, Alberta, Canada

 

On se croirait en pleine savane ! 

 

Parc provincial glenvow ranch, Alberta, Canada

Parc provincial glenvow ranch, Alberta, Canada

 

J’ai observé mon tout premier coyotte dans son espace naturel ! Il courait et semblait chasser les chiens de prairies, qui sont très présents dans ce parc. 

 

Chien de prairie au Parc provincial glenvow ranch, Alberta, CanadaCoyotte au Parc provincial glenvow ranch, Alberta, Canada

 

On peut également se rafraîchir aux abords de la Rivière Bow

Parc provincial glenvow ranch, Alberta, Canada

C’est une belle balade atypique.  Lorsque l’on est à Calgary ou au Glenbow Ranch, notre regard est constamment attiré par ces montagnes, au loin.. Quel plaisir lorsqu’on prend la route et qu’on s’y approche, peu à peu… & je ne vous parle pas de ce sentiment lorsqu’on est enfin entouré par ces imensités.. ! 

 

Alors : que voir, faire dans les Rocheuses Canadiennes ? C’est ce que nous verrons dans la suite de l’article




1- Pays de Kananaskis

Kananaskis se situe non loin de Calgary, au pied des immenses Rocheuses Canadiennes. C’est un arrêt que je conseille de faire si vous souhaitez sortir des sentiers battus et profiter de la nature loin de l’agitation touristique. 

lac supérieur et inférieur

Lac Inférieur, Pays de Kananaskis, Alberta, Canada

Les lacs supérieur et inférieur sont situés dans le Parc Provincial Peter Lougheed. Pleins de randonnées sont possibles à partir de là, je vous invite à consulter le site de alltrails pour trouver ce qui vous intéresse le plus. 

Dans mon article précédent, j’avais présenté la randonnée du Lac Rawson au départ du Lac Supérieur. C’était une très belle balade en hiver et je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de la refaire en été. Je me suis arrêtée au Lac Inférieur pour le point de vue, suivi d’une courte balade le long du Lac Supérieur. 

 

Lac Inférieur :

Lac Inférieur, Pays de Kananaskis, Alberta, CanadaLac Inférieur, Pays de Kananaskis, Alberta, Canada

 

Lac Supérieur :

Lac supérieur, Pays de Kananaskis, Alberta, Canada

Lac supérieur, Pays de Kananaskis, Alberta, Canada

J’ai eu du mal à reconnaître l’endroit tellement c’était différent de la dernière fois. Avis personnel : Je trouve ce lac beaucoup plus magique en hiver ! Il reste tout de même tout aussi beau l’été. Le temps était couvert mais les quelques éclaircies que nous avions eu nous ont permis de voir de beaux reflets bleus. 

Lac supérieur, Pays de Kananaskis, Alberta, Canada

Lac supérieur, Pays de Kananaskis, Alberta, Canada

Lac supérieur, Pays de Kananaskis, Alberta, Canada

Plus on s’éloigne du parking, plus on trouve un coin de tranquilité (c’est valable pour tous les lieux dans les Rocheuses). Un pur bonheur de profiter de ces espaces dans le calme absolu. 




le pont suspendu de blackshale

Pont suspendu Blackshale, Kananaskis, Alberta, Canada

 

 Facile, Boucle de 1km, 53m de dénivelé 

Voilà une activité intéressante pour les amateurs de sensations ! Qui plus est, totalement gratuit. Si vous souhaitez faire des photos, le mieux est d’arriver en début de matinée ou en fin de journée (mon cas) car c’est un lieu assez fréquenté. 

 

Pont suspendu Blackshale, Kananaskis, Alberta, Canada

 

La route menant au Pont suspendu est très belle, mais c’est que du gravier ! 

 

Kananaskis, Alberta, Canada

 

Après cette balade, nous prenons la direction du Village Kananaskis. & Devinez ce qu’on croise, juste au bord de la route ?! 

 

Ours noir à Kananaskis, Alberta, Canada

 

Un « Nounours » ! 

Il grattait la terre, retournait les pierres à la recherche d’insectes (fourmis, larves..). Eh oui, ça fait aussi parti de leur alimentation. 

 

DSC08598

 Je précise que toutes les photos d’animaux sauvages que vous verrez ici ont été prises avec un zoom. C’est l’avantage d’avoir un bon appareil photo au Canada ! Nous avions eu la chance d’être sur une petite route de gravier non fréquenté et il n’y avait personne d’autre que nous pour l’observer. Ayez du bon sens si vous aperçevez un ours depuis votre voiture : arrêtez-vous uniquement si c’est possible et si cela ne constitue pas un danger (Ne vous arrêtez pas sur l’autoroute par exemple..). Mettez vous sur le côté, activez vos feux de détresse, restez dans la voiture, ne vous en approchez pas, ne le nourrisez pas et repartez aussitôt. Inutile d’harceler ou de suivre les animaux sauvages, ils doivent rester « sauvage » ! 

Pourquoi ? Parce qu’un ours habitué à la nourriture humaine/à la présence humaine va perdre sa peur de l’homme par la suite. Il va s’approcher de plus en plus des hommes et se lancer à la recherche de cette nourriture industrielle dont on l’a habitué. Non seulement, cela met en danger les autres personnes, mais vous condamnez ces ours à mort. Chaque année, Parc Canada capturent et euthanasient des ours ayant eu le malheur de s’approcher des habitations/campings de trop près. Pourquoi les tuer plutôt que de les relâcher ailleurs ? Parce que le problème restera le même une fois qu’ils retrouveront la liberté. C’est une situation qui m’agace et qui me rend assez triste à la fois. L’ours évite autant que possible le contact avec les humains. S’il s’approche de plus en plus, c’est bien que son comportement a été modifié… par l’homme. 

Prenons donc conscience des bons comportements à adopter et surtout, des conséquences que nos actes peuvent avoir. 

« Il est illégal de nourrir, d’attirer ou de déranger un animal sauvage dans un parc national. Les contrevenants s’exposent à des poursuites en justice, à une comparution en cour et à des amendes pouvant aller jusqu’à 25 000 $. Pour signaler une infraction, appelez le Service de répartition de Banff au 403-762-1470″ (N’hésitez surtout pas à signaler d’ailleurs..)

Après cette belle rencontre, nous prenons donc la direction du Village Kananaskis. Il n’y a rien de spécial à voir au village, on y trouve surtout des hôtels/restaurants. Par contre, je voulais faire la balade qui se trouve autour du village : 

 

 

Village Rim Trail

Village Rim Trail, Kananaskis, Alberta, Canada

 

Il s’agit d’une boucle de 1.3 km, offrant 5 points de vues sur Kananaskis ! De nombreux bancs y sont installés pour pouvoir profiter du paysage tout en se relaxant (et pourquoi pas prendre son déjeuner devant cette magnifique vue ?!). 

 

Village Rim Trail, Kananaskis, Alberta, Canada

Même si l’on peut profiter des beaux paysages sans avoir à faire trop d’efforts, je ne pouvais pas visiter les Rocheuses sans faire au moins une randonnée « difficile ». Les Rocheuses constituent un environnement absolument incroyable pour la pratique de la randonnée, il serait dommage de s’en passer. Prochaine étape ? Gravir le sommet du Little Lougheed ! 




Little lougheed

Randonnée Little Lougheed, Kananaskis, Alberta, Canada

Difficile, 5.1 km A/R, 721m de dénivelé

 

Situé dans le Parc provincial de Spray Valley, Little Lougheed est un des sommets du Mont Lougheed. Comme son nom l’indique, il s’agit du plus petit ! 

Les randonneurs expérimentés ne la trouveront sûrement pas très difficile. J’ai beaucoup de mal dans les montées car je m’essoufle très rapidement, alors je prend mon temps. Avec les pauses snacks/photos, il m’a fallu entre 3h-3H30 pour atteindre le sommet. Tout dépend de votre rythme. Les 721m de dénivelé m’ont parru être beaucoup plus en tout cas. Ca monte sec, et ce n’est pas toujours évident avec les roches (Je faisais 2x plus attention où je mettais les pieds). 

Vous devez être à l’aise sur le fait de marcher sur des roches pas toujours stables. Les 600 derniers mètres vers le sommet ne sont qu’un amas de roches. Cela relève un peu du « scrambling » (escalade)..Bref, il vous faudra utiliser vos mains ! Je déconseille si vous avez le vertige. 

C’est vraiment l’aventure dans les Rocheuses.. ! 

 

DSC07048n

 

Seul bémol de cette randonnée : Le sentier n’est pas toujours clair. Je recommande fortement de partir avec un GPS. Vous trouverez les détails de la randonnée sur alltrails , l’application Maps.me m’a beaucoup aidé également. 

Le sentier débute dans une belle forêt. C’est plat et agréable (pour le moment!) Profitez-en. Le plus dur est de ne pas louper le début du sentier qui grimpe vers le sommet. 

 

Sans titre-hhh1

 

Fini le repos ! Le sentier grimpe alors à pic à travers la forêt 

 

IMG-20200605-WA0088

 

La première partie est la plus simple. On quitte ensuite la forêt pour s’aventurer sur un terrain rocheux. Un coup d’oeil derrière nous et on aperçoit déjà une très belle vue sur le Parc Provincial de Spray Valley : 

 

Randonnée Little Lougheed, Kananaskis, Alberta, Canada

 

Nous faisons une pause devant ce panorama, avant de reprendre la route, plus motivés que jamais !

A l’approche du sommet, voici le paysage qui s’offre à nous :

 

Randonnée Little Lougheed, Kananaskis, Alberta, Canada

 

Le sommet a l’air tout proche ! Mais il faudra encore quelques efforts pour y arriver

 

 

Je précise également que j’ai effectué cette randonnée début Juin. Ce qui signifie qu‘il y avait encore un peu de neige dans les hauteurs . Nous avions marché sur la neige à quelques endroits. Des crampons n’ont pas été nécessaires mais si vous y aller dans cette période, des chaussures waterproof seront sûrement plus agréables, afin de garder vos pieds au sec. 

Randonnée Little Lougheed, Kananaskis, Alberta, Canada

 

Ca y est, nous voilà presqu’au sommet ! Je vous parlais des derniers mètres qui relevait limite de l’escalade sur des roches non stables, voici un aperçu du terrain : 

 

DSC07122

Attention : Assurez-vous qu’il n’y ait pas de randonneurs derrière vous lorsque vous montez ! Vous pourriez faire tomber des roches !

 

C’était intense, mais la récompense est là : une magnifique vue à 360°C ! 

IMG-20200605-WA0121

Randonnée Little Lougheed, Kananaskis, Alberta, Canada

C’est de loin le plus beau panorama que j’ai pu voir dans la région de Kananaskis ! La descente fut plus compliquée pour moi, j’avais les jambes qui tremblent. Monter est une chose.. mais descendre à pic sur ces graviers/roches qui bougent sous tes pas en est une autre.. Prenez votre temps et faites attention. 

S’en suit une longue descente vers le parking…

Prochaine étape, une ville que j’aime beaucoup (vraiment beaucoup!), située peu avant  Banff :

 

Canmore

Canmore, Village au coeur des Rocheuses Canadiennes, Alberta

Lors de mon PVT Canada, j’ai eu la chance de vivre & travailler à Canmore pendant quelques mois. C’est ma ville coup de coeur dans les Rocheuses Canadiennes ! Elle est moins touristique que Banff et je trouve personnellement que les montagnes sont plus proches et plus belles. 

Je vous conseille vivement de vous arrêter à Canmore et j’espère que ces quelques clichés pourront vous convaincre 😉 

Que faire à Canmore en été ? 

 

Grassi Lakes 

Grassi Lakes, Randonnée à Canmore, Alberta, Canada

Facile, 4.3km, Boucle, 233m de dénivelé positif 

 

Lorsqu’on parle des Rocheuses Canadiennes, on pense aux belles couleurs bleu du Lac Louise et du Lac Moraine. Ce sont des lieux exceptionnels mais il existe néanmois d’autres lacs turquoises qui en valent le détour. Grassi Lakes par exemple ! 

Grassi Lakes est un incontournable de Canmore & se trouve dans le Parc Provincial de Canmore Nordic Centre. On différencie deux lacs : le lac Supérieur et le lac Inférieur. Le lieu est prisé par les randonneurs et par les grimpeurs. En effet, il constitue un lieu de prédilection pour la pratique de l’escalade ! Dans cet article, on va se contenter de la randonnée ;-). 

On a emprunté une route de montagne pour rejoindre le début du sentier et nous avions eu de la compagnie : des Chèvres de montagnes !

Chèvres de montagne à Canmore, Alberta, Canada

 

Ne roulez pas trop vite car je peux vous dire qu’elles en ont mais alors, rien à faire des voitures 🙂 

Garez-vous sur le Parking juste en face du lac & de Ha Ling Peak (le sommet qui se trouve en face de vous ! D’ailleurs, vous pouvez escalader cette montagne si vous recherchez des randonnées un peu plus difficiles). 

 

 

Toujours plus de Chèvres… 

 

 

Nous avions eu la chance d’avoir un sublime effet mirroir en matinée : 

Randonnée à Canmore, Alberta, Canada

 

On rejoins ensuite le sentier. C’est une randonnée facile mais le terrain est rocheux/glissant, faites attention où vous mettez les pieds. 

Après quelques minutes de descente, nous aperçevons le premier lac  avec les montagnes de Canmore en second plan. 

 

 

J’ai l’air d’avoir abusé de la saturation des couleurs sur Photoshop.. Mais pas du tout ! C’est bel et bien sa couleur naturelle. J’ai effectué cette randonnée par temps nuageux et j’avais peur de ne pas pouvoir profiter des couleurs. Ne zapper donc pas cette belle randonnée par mauvais temps, vous pourriez être surpris. 

 

Grassi Lakes, Randonnée à Canmore, Alberta, Canada

 

On y trouve également une très belle vue sur la ville de Canmore : 

 

Grassi Lakes, Randonnée à Canmore, Alberta, Canada

Vous voyez cet immense lac ? C’est le Rundle Forebay et c’est ce que je vous emmène voir à la prochaine étape. Vous pouvez soit 1) prendre le sentier qui y descend 2) faire demi-tour et y aller en voiture




Rundle Forebay

Rundle Forebay, Canmore, Alberta

 

Un de mes lieux favoris à Canmore !  J’adore les reflets qu’il peut y avoir comme sur la photo ci-dessus. Par beau temps, on remarque sa magnifique couleur bleu. C’est un lieu de relaxation, pique-nique, mais il est également prisé par les kayakistes & Padleurs ! 

 

Rundle Forebay, Canmore, Alberta Rundle Forebay, Canmore, Alberta

 

Vous pouvez vous balader le long du lac. On profite d’une belle vue sur le lac et les montagnes environnantes : 

 

Rundle Forebay, Canmore, Alberta, CanadaRundle Forebay, Canmore, Alberta, Canada

Là encore, vous pouvez rejoindre la prochaine étape à pied ou en voiture, ce n’est pas très loin du Rundle Forebay : 

 

 

lac Quarry 

Lac Quarry, Canmore, Alberta, Canada

 

Le parc du lac Quarry dispose de nombreuses tables de pique-niques, bancs, d’espaces verts, d’un espace de baignade et de divers sentiers de randonnées. 

 

Lac Quarry, Canmore, Alberta, CanadaLac Quarry, Canmore, Alberta, Canada




la rivière bow

Rivière Bow, Canmore, Alberta, Canada

Lorsque je vivais à Canmore, j’appréciais énormément me balader le long de la rivière Bow. Il se situe proche du village et pourtant, on s’y sent complètement déconnecté. Et c’est ce que j’aime le plus à propos de cette ville : la nature est facile d’accès. C’est le genre d’endroit où je peux m’y balader tous les jours et ne jamais être lassée.. Lorsque j’avais du temps devant moi, je faisais ce parcours : Rivière Bow –> Rundle Forebay –> Quarry lake –> Retour à la rivière Bow en passant par West Canmore park. Si vous aimez marcher, ça peut être une idée de parcours proche de la ville de Canmore. 

Ce que j’aime à Canmore, c’est que tout le monde est actif, été comme hiver. En été, on croise énormément de marcheurs, cyclistes, joggeurs sur la terre ferme, mais aussi des canoéistes qui descendent la rivière ! 

Je trouve que Canmore est un environnement qui incite à être actif. En même temps, comment rester enfermé lorsqu’on a ce genre de paysage sous le nez : 

 

Rivière Bow, Canmore, Alberta, CanadaRivière Bow, Canmore, Alberta, CanadaRivière Bow, Canmore, Alberta, Canada

Rivière Bow, Canmore, Alberta, Canada

 

Parfois, j’allais m’installer au bord de la rivière pour me reposer, me ressourcer, et j’observais des wapitis qui traversaient la rivière juste devant moi ! Les wapitis sont très nombreux à Canmore, vous en croiserez très certainement (gardez vos distances … Ils peuvent charger !). 

 

Rivière Bow, Canmore, Alberta, Canada

Wapitis traversant la Rivière Bow, Canmore, Alberta, Canada

 

L’embouteillage à Canmore ressemblerait à ça … 

 

Wapitis à Canmore, Alberta, Canada




canmore hoodos

Canmore Hoodos , Alberta, Canada

Facile, 2.3km A/R, 97m de dénivelé 

 

Ce sentier est peu touristique et offre de magnifiques panoramas sur la ville de Canmore, je recommande fortement ! 

Les « Hoodoos » ou en français  « cheminées de fées » , désignent une grande colonne naturelle faite de roches friables dont le sommet est protégé par une roche de nature différente, plus résistance à l’érosion. 

 

 

Une fois que vous avez croisé les Hoodos, continuez de monter jusqu’au sommet pour la vue : 

 

 

Canmore Hoodos , Alberta, Canada

 

C’est plus une balade qu’une randonnée, je vous conseille de coupler les Hoodoos avec ce parcours : 

 

Sans titre-1nhhh

 

J’ai emprunté ce chemin un peu par hasard et je ne regrette pas du tout ! Vous verrez une énorme butte de l’autre côté de la route, avec un sentier permettant d’y grimper. La montée fait monter le cardio, mais une fois arrivée en haut, la vue est juste sublime : 

 

Canmore Hoodos , Alberta, Canada

 

Le sentier est alors plat et on profite d’une vue sur la ville de Canmore tout le long. Il y a encore un peu de neige sur ces photos, elles ont été prises fin Mars.

 

Randonnée à Canmore, Alberta, CanadaRandonnée à Canmore, Alberta, CanadaDSC05941n

Un lieu définitivement pas touristique si vous recherchez un peu plus de tranquilité ! 

Voilà pour Canmore, j’espère que ça vous a plu et que ça vous donnera envie de l’ajouter sur votre itinéraire 😉 Direction le Parc national de Banff pour la suite : 




2-Banff

Le village de Banff au coeur du Parc National, Alberta, Canada

Banff est LA destination touristique des Rocheuses Canadiennes. La photo ci-dessus ne représente en aucun cas la réalité de la ville de Banff en été : avec la pandémie du Covid19, les rues étaient désertiques… Mais en temps « normal », elle est bondée ! Préférez le début de matinée ou la fin de journée si vous voulez éviter (en partie) la foule. 

Les restaurants/boutiques se trouvent le long de la rue principale, la « Banff Avenue ». Le Mont Cascade domine le paysage en arrière plan et offre un beau paysage de carte postale. 

Depuis le village de Banff, rejoignez la rivière Bow. Plusieurs sentiers vous permettent de découvrir les allentours : 

 

 

Passerelle piétonne + Chutes Bow

Passerelle piétonne du Parc National de Banff, Alberta, Canada

Facile, environ 15 min de marche depuis le village pour atteindre la Chute

 

On traverse le pont pour rejoindre l’autre côté de la rivière. Mon regard est sans cesse captivé par le Mount Cascade, il faut dire qu’il est imposant (& magnifique). 

 

Passerelle piétonne du Parc National de Banff, Alberta, Canada

 

Pour rejoindre la cascade Bow, on longe la rivière et emprunte quelques escaliers. L’eau est de plus en plus agitée : 

 

Parc National de Banff, Alberta, Canada

 

Arrivée à la Chute Bow : 

 

Chutes Bow, Parc National de Banff, Alberta, CanadaParc National de Banff, Alberta, CanadaParc National de Banff, Alberta, Canada

C’est une très belle cascade, facilement accéssible , qui vaut le détour ! 

 

 

Surprise Corner 

Facile, 15 minutes de marche depuis le centre-ville 

 

On fait à peu près le même parcours.. Mais de l’autre côté du pont ! Ce qui permet d’observer la rivière d’un autre point de vue. Le « surprise corner » est un point d’observation connu pour photographier le Château Fairmont Banff Springs Hotel. Avis personnel : Je n’y vois pas grand intérêt. 

 

Parc National de Banff, Alberta, CanadaFairmont Banff Springs Hotel, Parc National de Banff, Alberta, Canada

 

Info pratique : Sachez que le Lac Minnewanka, le lac Louise et le Mont Sulfur sont accéssible par bus depuis le centre-ville ! 

Tarifs 2020: 2$ aller simple (8$ pour le Lac Louise)




Le mont sulfur (banff gondola)

Sulfur mountain Gondola,Parc National de Banff, Alberta, Canada

 

Pour vous rendre au sommet du Mont Sulfur, vous avez deux options : (1) Prendre le Gondola ou (2) Effectuer la randonnée (qui vous économisera 62$ au passage). C’est un sentier de 10.1km A/R avec un dénivelé positif de 744m. Comptez environ 1H30-2H pour la montée. 

 

Sulfur mountain Gondola,Parc National de Banff, Alberta, Canada

 

Notez que vous pouvez marcher jusqu’au sommet et prendre le Gondola au retour pour moitié prix. Par contre, l’inverse n’est pas possible. Si vous souhaitez redescendre à pied, vous devez acheter un plein tarif. 

Au sommet, on y trouve un centre d’interprétation ainsi qu’une plateforme d’observation : 

 

Sulfur mountain Gondola,Parc National de Banff, Alberta, Canada

 

J’ai ensuite emprunter la promenade qui mène à la station historique d’études des rayons cosmiques, situé à 1km. Il s’agit d’un ancien laboratoire situé près du sommet du Mont Sulfur. Les vestiges ne sont accèssibles qu’à pied. 

Une passerelle en bois y est installée, offrant toujours des vues exceptionnelles sur Banff. Je vous conseille d’y faire un tour car on a accès à d’autres panoramas ! La marche n’est pas très longue, je dirais 10-15 minutes. 

 

Sulfur Mountain Gondola, Parc national de Banff, Alberta, Canada

Sulfur Mountain Gondola, Parc national de Banff, Alberta, Canada

 

La vue est absolument magnifique. Les photos que vous verrez ici ne rendrons jamais totalement hommage à la réalité 😉 

 

Sulfur Mountain Gondola, Parc national de Banff, Alberta, CanadaSulfur Mountain Gondola, Parc national de Banff, Alberta, Canada

 

Vue sur le Lac Minnewanka, au loin..

 

Sulfur Mountain Gondola, Parc national de Banff, Alberta, Canada

Un incontournable de Banff ! Je pense que c’est le meilleur panorama que vous pouvez avoir, sans avoir à faire trop d’efforts. 




lac louise

Lac Louise, Parc national de Banff, Alberta, Canada

 

Le Lac Louise est un des spots les plus connus du Parc National de Banff. Sa couleur bleu turquoise, mêlée aux montagnes en font un paysage digne d’un tableau… 

 

 

Lac Louise, Parc national de Banff, Alberta, Canada

Le Lac Louise est gelé de la Mi-Novembre jusqu’à début Juin en moyenne. Une fois la glace fondue (Début Juin donc), il n’est pas garantie de voir les belles couleurs turquoises pendant au moins une semaine ou plus. La farine de roche, provenant des glaciers, a besoin de temps pour descendre la montagne. C’est la réflection du soleil sur ces particules suspendues sur l’eau qui donne au lac ce bleu turquoise extraordinaire. 

Les photos de cet article ont été prises à la Mi-Juin. J’avais peur que ça soit trop tôt mais les couleurs étaient déjà iréelles.. ! 

En longeant le Lac Louise, on ne pouvait s’empêcher de s’arrêter toutes les 2 minutes parce que le bleu de l’eau changeait sans cesse.. Un rayon de soleil et le lac s’illuminait encore plus, c’était tellement beau et hypnotisant

 

Lac Louise, Parc national de Banff, Alberta, Canada

 

La balade le long du Lac Louise est de 4.7km A/R. 




Lac Louise, Parc national de Banff, Alberta, Canada

 

Il aurait été dommage pour moi d’aller au Lac Louise sans faire de randonnée, je voulais profiter au maximum du lieu et observer le lac sous différents angles. Il n’y a rien de mieux que de prendre de la hauteur pour ça ! 

 

Randonnée Lac Agnès et Little Beehive 

Pour aller au Lac Agnès seul : Difficultée modérée, 7.6km A/R, 433m dénivelé positif

Little Beehive via le sentier du Lac Agnès : Difficultée modérée, 9km A/R, 535m dénivelé positif

 

Pour cette randonnée, je suis donc allée au Lac Agnès dans un premier temps, avant de monter au Little Beehive. La plupart des gens s’arrêtent au lac Agnès mais c’est dommage car la vue d’en haut est vraiment spectaculaire. C’est à faire si vous avez du temps devant vous 🙂 

Le bleu du lac est encore plus impréssionnant vu d’en haut.. 

 

 

 

Peu avant le lac Agnès, se trouve le lac Miroir : 

 

Lac Mirror , Parc national de Banff, Alberta, Canada

 

Si le lac Louise était complètement dégelé, il restait encore un peu de neige au lac Miroir et au Lac Agnès (Forcément, les lacs en basses altitude sont les premiers à fondre). 

Mais je ne vais pas m’en plaindre : le lac Agnès était absolument magnifique avec cette fine couche de glace. J’ai beaucoup aimé la couleur bleu de la glace qui ressortait. Les immenses montagnes à pics derrière rendaient le lieu encore plus magique. 

 

Lac Agnès via le Lac Louise, Parc national de Banff, Alberta, Canada

 

Les lacs de l’Alberta sont stupéfiants en toute saison ! 

On y trouve également un salon de thé, perché à une altitude de 2134m d’altitude. 

 

Le sentier était encore recouvert de neige à certains endroits. Un mélange de neige molle (glissante), et de neige dure/compacte (dans lequel notre pied s’enfonce parfois :-)).. Aaah cette belle transition entre l’hiver et l’été où tout est plus « casse-gueule » et humide. Des chaussures waterproofs étaient vraiment utiles ! 

Nous avons ensuite fait demi-tour pour emprunter le sentier grimpant au Little Beehive. 

 

Randonnée Little Beehive via le Lac Louise, Parc national de Banff, Alberta, Canada

 

La vue est ébouissante ! Sur la photo ci-dessus, on aperçois également le lac Miroir sur la droite. 

Un paysage qu’on n’arrive pas à quitter des yeux tellement il parait irréel. 

 

Randonnée Little Beehive via le Lac Louise, Parc national de Banff, Alberta, CanadaRandonnée Little Beehive via le Lac Louise, Parc national de Banff, Alberta, CanadaRandonnée Little Beehive via le Lac Louise, Parc national de Banff, Alberta, Canada




Lac moraine

Lac Moraine, Parc national de Banff, Alberta, Canada

La route du Lac Moraine est ouverte de la mi-Mai à la mi-Octobre environ. Tout dépend des conditions météorologiques cependant ! En 2020, elle n’a ouverte que fin Juin. Sachez que si la route est fermée, vous pouvez y accéder à pied ou à vélo depuis le lac Louise. 

A vélo : 26.7km A/R pour un dénivelé positif de 334m

A pied : Paradise Valley au Lac Moraine – 20KM A/R, 1188m de dénivelé positif

J’ai laissé ça aux plus courageux et j’ai attendu l’ouverture de la route afin d’y accéder ! 

 

La veille, nous avions campé tout en subissant la pluie et l’orage toute la nuit. La météo ne s’était pas améliorée le lendemain. Nous voulions partir au Lac Moraine pour 5h du mat mais au vu du temps, on s’est dit qu’il n’y aura pas d’embouteillages. Alors on a dormi un peu plus et on s’est rendu au lac Moraine pour 8H30 environ. 

Des personnes font la circulation et dévient les automobilistes si le parking est rempli. Nous avons pu passé sans soucis ! On tente notre chance malgré le brouillard qui nous laisse penser qu’on ne verra absolument rien… 

 

DSC00301

 

Une petite lueur d’espoir commence à naître lorsque nous aperçevons les montagnes du Lac Moraine sous la brume 

 

 

Arrivée au parking à 8H30 : il était à moitié vide ! C’est ce que l’on pensait : les gens ne se bousculent pas au Lac Moraine par mauvais temps, nul besoin d’y aller super tôt. Les nuages se dégageaient petit à petit : 

 

Lac Moraine, Parc national de Banff, Alberta, Canada

 

On monte vers le point de vue en voyant que le temps s’améliore 

 

DSC00313




Ce qui me saute aux yeux en arrivant au point de vue : ce bleu intense complètement irréel… 

 

 

On avait un temps nuageux et pourtant, la couleur était absolument incroyable (Je n’imagine même pas lorsqu’il fait beau ?!). 

 

Lac Moraine, Parc national de Banff, Alberta, Canada

Autant vous dire que je suis tombé complètement amoureuse de cet endroit. Ce mélange de montagnes, forêt, liés au bleu profond du lac… Tout simplement magique. J’aurai cru avoir une peinture en face de moi (C’est souvent le cas dans les Rocheuses d’ailleurs. On remet souvent la réalité en question. Ca semble dingue dis comme ça, oui.. Il faut le voir pour comprendre !). Je comprends mieux la popularité du lac Moraine et je dois dire que c’est le plus beau lac Canadien qu’il m’ait été donné de voir en 2 ans de voyage à travers le pays. Même si vous ne n’aimez pas les lieux touristiques, je conseille vraiment de ne pas rater le lac Moraine, ce serait dommage (allez-y très tôt pour éviter la foule). 

Quelle chance d’avoir eu ces quelques minutes d’éclaircies ! Car le brouilard est vite revenu… 

 

Lac Moraine, Parc national de Banff, Alberta, Canada

Nous voulions faire une randonnée à partir du lac Moraine mais nous avons abandonné l’idée à cause de la météo. Le brouillard avait recouvert le paysage et malgré les minutes d’attente, ça ne s’est pas dégagé cette fois-ci. Alors nous avions fait un tour à la boutique, avant de quitter le lieu. N’hésitez pas à passer la journée sur place, il y a beaucoup de beaux sentiers à parcourir ! Je regrette de ne pas avoir eu l’occasion d’y revenir. Mais j’ai été très contente de voir le lac alors que ce n’était pas gagné au départ. 

En conclusion : Vous savez déjà que la météo est très changeante en montagne. Vous pouvez attendre une météo clémente pour y aller, mais si vous n’avez pas le choix et qu’il fait gris : allez-y quand même ! Il suffit d’une éclaircie pour voir le lac et comme vous avez pu le constater, il est magnifique même sous le brouillard. De plus, vous aurez une place de parking plus facilement et il y aura beaucoup moins de monde sur place. 

 

Nous sommes allés au Lac Louise par la suite, il y avait encore de la place même s’il était 10H. J’ai déjà présenté le lac Louise plus haut donc je ne vais pas faire de doublon, mais je voulais vous montrer le lac par « mauvais » temps : 

Lac Louise, Parc national de Banff, Alberta, Canada

Le bleu aurait été certes plus beau/scintillant au soleil mais je trouvais sa couleur toujours aussi belle ! Ne passez pas à côté de ces lacs, ils sont magnifiques en tout temps…

 

Autres incontournables du Parc national de Banff : Tunnel Mountain, le lac Minnewanka et Johnston Canyon. Ce sont des endroits que j’ai présenté dans mon article précédent « Découvrir l’Alberta en hiver » . Malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion d’y aller en été ! 

 

Après le Lac Louise/Moraine, deux choix s’offrent à vous : emprunter la route des glaciers jusqu’à Jasper (ce que nous verrons dans le prochain article) ou la route 1 en direction de la Colombie britannique. Il serait dommage de passer à côté du Parc national de Yoho






3-Parc National de YOHO

Le Parc National de Yoho est situé dans la partie Ouest des Rocheuses Canadienne. Le saviez-vous ? « Yoho » était un mot employé par les Cris (peuple algonquiens d’Amérique du Nord) pour exprimer leur émerveillement devant la beaûté naturelle des glaciers, pics et chutes qui jonchent la région. 

 

Chutes takakkaw

Chutes Takakkaw, Parc national de Yoho, Alberta, Canada

 

D’une hauteur de 381m, il s’agit d’une des plus hautes chutes du Canada. La route menant aux Chutes Takakkaw est généralement ouverte de mi-juin à mi-octobre. 

La photo ci-dessus ne rend pas forcément hommage à la réalité, mais la couleur de l’eau était comme je n’en avais jamais vu auparavant.. Un bleu pâle, laiteux… magnifique ! 

 

Parc national de Yoho, Alberta, Canada

 

Les Chutes sont facilement accèssible depuis le parking, environ 10 minutes de marche. J’étais fascinée, comme hypnotisée en regardant l’eau dévaler cette immense paroi rocheuse. On se sent tellement petits ! 

 

Amoureux des cascades, ne ratez pas les Chutes Takakkaw ! 

 

 

pont naturel & lac émeraude

Pont naturel, Parc national de Yoho, Alberta, Canada

 

Le site du Pont naturel offre un beau point de vue sur la rivière Kicking horse. Là encore, on remarque sa couleur un peu particulière.. Les flots de la rivière ont sculptés la roche la plus friable pour réer un Pont natuel. D’où son nom ! 

C’est un arrêt que je conseille si vous allez au Lac émeraude car il se trouve sur la même route. 

 

 

Direction le Lac émeraude : 




Lac émeraude, Parc national de Yoho, Alberta, Canada

 

Vous vous souvenez plus haut lorsque je vous parlais d’autres lacs turquoises aussi beaux que le lac Louise & Moraine ? En voilà un autre exemple… 

Une chose est sûre, le lac « émeraude » porte très bien son nom ! Le temps était gris ce jour-là mais nous avions eu la chance d’avoir une petite éclaircie le matin. Dès que les rayons du soleil ont fait leur appartion, le bleu du lac s’est « éclairé » d’une façon absolument incroyable. 

 

Lac émeraude, Parc national de Yoho, Alberta, Canada

Lac émeraude, Parc national de Yoho, Alberta, CanadaLac émeraude, Parc national de Yoho, Alberta, Canada

 

Un pur régal pour les yeux…

Le soleil est aussitôt reparti, mais la couleur de l’eau restait tout aussi belle ! Certains préférerons prendre des photos et repartir, moi je suis plus dans l’objectif de m’imprégner du lieu et d’en profiter au maximum. C’est pourquoi j’ai décidé de faire le tour du lac

 

Boucle de 5,1km, Facile, 115m de dénivelé positif

 

Comptez environ 1H15 pour faire le tour. Voir plus si comme moi, vous vous arrêtez constamment pour admirer le paysage et faire des photos. C’est un lieu qui vaille la peine qu’on s’y attarde : 

 

Lac émeraude, Parc national de Yoho, Alberta, Canada

Lac émeraude, Parc national de Yoho, Alberta, Canada

 

Il s’agit du lac le plus large du Parc National de Yoho ! 

 

Lac émeraude, Parc national de Yoho, Alberta, Canada

 

 

On change de rive, mais aussi de décor ! Le contraste est assez marquant : on marche sur des passerelles en bois entourés d’une végétation humide.. 

 

Lac émeraude, Parc national de Yoho, Alberta, Canada

 

On y trouve également une location de Canoé pour 70$ de l’heure. A mon avis, si vous souhaitez faire du canoé sur un lac turquoise des Rocheuses, le lac émeraude est un bon plan. Ca reste beaucoup moins cher que le Lac Louise & Moraine où vous ne trouverez rien à moins de 100$ l’heure de location. Outch ! 

 






Chutes wapta

Chutes Wapta, Parc national de Yoho, Alberta, Canada

Facile, 5.1 km A/R, 131m de dénivelé positif

 

Il s’agit de la plus large cascade de la Rivière Kicking Horse, situé au Parc National de Yoho. 

La 1e partie de la randonnée se fait à travers une forêt. On arrive alors au dessus de la cascade avec de magnifiques points de vues : 

 

 

On emprunte ensuite le sentier qui descend jusqu’aux chutes 

 

 

Voilà qui conclut cette première partie, j’espère que cela vous donnera envie de visiter non seulement Banff, mais aussi les autres villes & parcs qui sont autour ! 

 

Retrouvez la 2e partie de l’article ici : 13 incontournables de la Promenade des Glaciers et Parc national de Jasper

 

En attendant, retrouvez-moi sur Instagram : naturexplorer974

A bientôt ! 

Un commentaire sur « Itinéraire d’un Road trip dans les Rocheuses Canadiennes, Partie 1 (Kananaskis, Parc National de Banff & Yoho) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s