Chamonix Mont-blanc : Mes 4 randonnées coup de coeur au plus proche des glaciers

Le Massif du Mont-Blanc est le plus haut sommet d’Europe et compte plus de 90 glaciers actifs, répartis entre trois pays : la France, l’Italie et la Suisse. Zoom sur le côté français, où je vous emmène à la découverte des plus beaux glaciers de Chamonix, lieu de villégiature réputé dans le monde. Nul besoin d’être alpiniste pour admirer ces géants de glace : je vous ai séclectionné mes 4 glaciers coup de coeur accéssibles par téléphériques et/ou sentiers de randonnée. C’est partit !

1 – La Jonction (Glacier des bossons & Taconnaz)

Ancien point de rencontre entre le glacier des Bossons et de Taconnaz, « la Jonction » permet aux randonneurs d’observer au plus près les glaciers ainsi que leurs crevasses et séracs (blocs de glace de grande taille formé par la fracturation d’un glacier).

Elle s’adresse cependant aux bons marcheurs. Pas besoin d’être un as de la randonnée mais je conseille d’avoir un minimum d’endurance et surtout le mental : elle n’est pas difficile par sa technicité mais par sa longueur/le total de dénivelé cumulé.

Itinéraires / Plusieurs possibilités pour effectuer cette randonnée :

  • A pied depuis le parking du télésiège des Bossons. Temps de montée estimée : 5h10. Voir itinéraire ici
  • En prenant le télésiège qui vous emmène à moins de 5 minutes du Chalet du glacier des Bossons (cette option vous épargne 2.3km soit à peu près 40 minutes de montée). /!\ N’oubliez pas de tenir en compte l’heure d’ouverture du télésiège. Détails & itinéraire ici
  • A pied depuis le parking le Mont, un peu plus haut du téléphérique. Temps de montée estimée : 4H50. C’est celui qu’on a décidé de faire : Voir itinéraire ici

La Jonction depuis le Mont : Difficile, 14km A/R, 1472d+, 7-8h A/R

Il est préférable de démarrer tôt pour ce genre de longue randonnée ! La première partie jusqu’au chalet du glacier des Bossons ne présente pas d’intérêt en particulier, on est en pleine forêt. Arrivés au chalet, petit arrêt photo où l’on aperçoit déjà le glacier au dessus de notre tête… :

On continue à travers la forêt, avec l’avantage d’être à l’ombre et de monter tranquillement dans la fraîcheur.

La vue sur Chamonix elle, devient de plus en plus belle au fur et à mesure qu’on avance

On commence à voir les glaciers de plus en plus près…

J’ai trouvé la montée jusqu’au Chalet des Pyramides plutôt simple : on monte, mais progressivement. La suite comporte des parties un peu plus raides, avec également des passages où il faut suivre les marques jaunes sur les rochers. Il est préférable de regarder la météo avant d’entamer cette randonnée ! Le brouillard peut vite vous faire perdre vos repères.

Toute la randonnée est un véritable spectacle sur le glacier des Bossons, difficile d’en détacher le regard tellement c’est magnifique…

Quel accomplissement de voir la hauteur à laquelle nous sommes ! La vue est de plus en plus large et belle.. Encore quelques efforts sur la caillasse et la Jonction est à nous..

Peu avant l’arrivée à la Jonction, ne ratez pas le lieu historique du « Gite à Balmat », ces énormes blocs de granit où Jacques Balmat et Michel G.paccard passèrent la nuit en en août 1786. Le lendemain, ils atteignirent pour la 1e fois le sommet du Mont-Blanc , ouvrant ainsi la voie de l’alpinisme.

Après plus de 5H d’efforts (en mode tranquille et pauses photos), nous voilà donc à la Jonction, à 2585m d’altitude. Le réconfort en vaut clairement l’effort : un pur émerveillement d’être aussi proche du glacier..

Nous avons mis 3H environ à redescendre. C’est inmanquablement l’une des plus belles randonnées de Chamonix Mont-blanc et un incontournable si vous aimez la randonnée. Le prochain glacier fait partie également de mes préférés :

2 – Glacier du tour / Refuge albert 1er

Gros coup de coeur de la région pour ma part ! Autant je m’émerveille lors de chaque randonnée à Chamonix, autant ce glacier m’a laissée complètement bouche-bée. Ce qui impréssionne ici, c’est son immensité ! Ainsi que son côté un peu plus « lisse ». Le Refuge Albert 1er, en face du glacier du Tour, est sans doute le seul refuge de haute montagne accéssible en famille grâce aux télésièges mis en place au col de Balme.

Itinéraire : Se rendre au village du Tour et se garer au village. Trois possibilités pour monter au refuge Albert 1er :

  • En télécabine : Le plus simple et accéssible à tous, prendre la télécabine de Charamillon puis le télésiège des Autannes. Difficultée moyenne, 4H30 A/R, 8.29km, 750m d+, 1091 d- . Voir itinéraire ici
  • Par l’itinéraire classique : Sans prendre la télécabine et en empruntant le sentier qui passe juste en dessous : Difficulté moyenne, 7km, 4-5H, 1200m d+. Voir itinéraire ici
  • En prenant le sentier le plus raide . La piste de 4×4 sous les télésièges étant fermée lors de ma visite, j’ai pris le sentier le plus court. Dénivelé 1250m pour 3h de montée. Voir itinéraire ici

Le sentier commence par du plat, puis monte progressivement, laissant apparaître une première vue sur le village du Tour :

La première partie de la randonnée s’effectue en forêt. Certains passages sont un peu plus raides que d’autres, dont un où on a dû mettre les mains sur les roches pour monter (mais rien de bien méchant..).

Après avoir quitté la forêt : on arrive sur une crête.. Et c’est là que la partie fun commence ! On aperçoit le refuge Albert 1er au loin et bien qu’il apparaît proche.. Ne pas se dire tout de suite qu’on y est presque ! La montée paraît interminable, le vent était particulièrement froid, mais la vue était déjà époustouflante. Derrière soi, un panorama sur les montagnes. Devant soi, le glacier du tour ainsi que ses cascades qui dévalent la falaise…

Arrivée au refuge Albert 1er

Le refuge est une des portes d’entrée de l’alpinisme dans le Massif du Mont Blanc. N’hésitez pas à vous y arrêter pour déguster les desserts maison, histoire de reprendre des forces avant de partir (et se faire plaisir aussi.. :-)). Rappel : toujours prévoir de l’argent liquide avec soi si l’on veut faire des achats dans les refuges ! Les paiements en CB ne sont pas acceptés.

Un panorama exceptionnel sur le glacier du Tour

On y rencontre de nombreux alpinistes

3 – Glacier d’argentière

Accès : depuis le village d’Argentière, prendre la télécabine Plan-Joran. Prenez la direction de Lognan et suivez ensuite la piste EDF qui conduit à l’entrée des galeries de la prise d’eau.

Difficulté : moyenne, 4.3km A/R, 230m dénivelé +. Voir itinéraire ici

La montée est constante et il faudra à peu près 45 minutes avant de pouvoir être face au glacier. 2 kilomètres séparent l’arrivée du téléphérique à la prise d’eau EDF. Des captages sont réalisés sous le glacier afin d’alimenter en eau le barrage d’émosson, situé en Suisse. Les eaus sont aménés au barrage via des galeries souteraines.

Face à ces énormes blocs de glace, le point de vue est déjà saisissant. Prenez ensuite le sentier qui monte jusqu’au point de vue du glacier d’Argentière. Celui-ci est un peu plus raide, mais court. Il restera alors 15-20 minutes de marche. Une vue alors plus dégagée s’offre à nous

Le glacier comporte de nombreuses crevasses et nécéssite une bonne connaissance du terrain ainsi que le matériel adapté. Amis randonneurs, c’est ici que le sentier s’arrête ! On laisse la suite aux alpinistes.. 😉

4 – Glacier de bionnassay

Le glacier Bionnassay est le plus petit des grands glaciers de la partie française du massif du Mont Blanc. Plusieurs possibilités pour y accéder :

  • Par le Tramway du Mont-Blanc : Il relie la gare de St Gervais, le Fayet au glacier de Bionnassay (arrêt du « Nid d’Aigle). Il s’agit de la plus haute ligne de chemin de fer de France.
  • Randonnée : Prendre le téléphérique de « Bellevue » aux Houches. A l’arrivée, suivre la direction du Refuge du niz d’Aigle. Voir itinéraire ici

Le refuge du Niz d’Aigle à partir de Bellevue : Difficile, 9.2km A/R, 672 D+, 4H50

/!\ Ce sentier comporte des passages techniques (mains courantes, échelles, chemins en bord de falaise). Je le déconseille aux personnes sujette au vertige ou non habitués à marcher en montagne.

La première partie ne comporte pas de difficulté particulière, on est en pleine verdure (avec même un peu de compagnie, les vaches !)

Le sentier deviens ensuite rocheux et grimpe continuellement au fur et à mesure qu’on s’approche du glacier. Comme je le disais auparavant, des échelles & mains courantes y sont installés pour vous aider à monter :

Le premier point de vue sur le glacier est saisissant tellement on s’en rend compte de la grandeur… :

Arrivée au refuge du Niz d’Aigle :

J’adore ce contraste de verdure avec la roche et le glacier !

Je vous conseille de prendre le sentier qui continue jusqu’au pied du glacier (10 miutes de marche), la vue n’en sera que plus belle !

Les glaciers reculent d’années en années : profitons-en tant qu’on en a encore l’occasion ! Personnellement, je ressens une certaine fascination à chaque fois que je suis en face de l’un d’entre-eux… Et bien qu’ils soient beaux, gardons en tête qu’ils restent un danger : ne sortez pas des sentiers pour vous en approcher. Il n’est pas rare d’entendre ou de voir des éboulements car les glaciers sont en mouvement.

Ainsi se termine cet article. Certains me dirons peut-être « mais où est la fameuse Mer de glace » ? Deux raisons : Je ne la considère pas comme une randonnée et ce n’est, pour moi, pas un des plus beaux glaciers de Chamonix. Difficile de s’émerveiller devant la Mer de Glace (ou Mer de roche vu l’état dans lequel il est désormais) après avoir fait ces 4 glaciers exceptionnels. Cependant, c’est un site historique qui vaut le détour, notamment pour se rendre compte de la fonte du glacier au fil des années. J’aurai l’ocasion de plus vous en parler dans le prochain article qui sera centré sur les incontournables de Chamonix !

Restez connectés pour de nouvelles aventures.. En attendant, vous pouvez me retrouver sur Instagram : naturexplorer974

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s